ACTU du 30/04/2021

Séminaire du programme ANR 

« Soutenabilités physique et psychique du travail »

3 juin 2021 - 14h à 17h – Visioconférence

Dans le cadre de ses travaux, l’équipe de recherche du programme ANR « Soutenabilités physique et psychique du travail » (2020-2024) souhaite s’ouvrir aux regards et aux analyses de personnalités extérieures afin d’échanger et débattre autour d’objets  connexes et d'approches diverses. Ces séminaires sont ouverts à l’ensemble des membres des laboratoires partenaires du programme.

Le prochain de ces séminaires accueille deux sociologues (Éric Verdier et Blandine Barlet), qui présenteront des enquêtes complémentaires sur la prévention des risques professionnels et la santé au travail :

Éric VERDIER – Directeur de recherche émérite au CNRS – U. Aix-Marseille – LEST (UMR 7317)

D'une directive européenne à son appropriation par de très petites entreprises (TPE) : un essai d'approche multi-niveaux de la politique de prévention des risques professionnels

Dans les années 2000, l'action publique en matière de santé au travail a progressivement fait de la prévention des risques professionnels dans les petites entreprises une de ses priorités majeures. En effet, de nombreux constats indiquaient que les accidents du travail ainsi que les maladies professionnelles, notamment celles causées par des agents chimiques, y étaient sensiblement plus fréquent.e.s que dans des établissements de plus grande taille. La question de l'appropriation de la démarche d'évaluation des risques portée par une directive européenne transcrite dans le droit français en 2001 sous la forme d'une obligation, pour tout employeur, d'établir un document unique en la matière, est ainsi devenue centrale à différents niveaux de l'action publique. Partant d'une initiative conjointe des services de l'inspection du travail et de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, cette intervention présentera la démarche adoptée par une recherche financée par l'ANR pour comprendre comment de très petites entreprises, en l'espèce relevant de deux secteurs importants de l'économie régionale (hôtellerie-restauration et réparation automobile), étaient en mesure ou non de de s'inscrire dans la politique de prévention des risques professionnels impulsée à différents niveaux de l'action publique.

Bibliographie indicative :

Kornig Cathel, Verdier Eric, 2008, « De très petites entreprises de la réparation automobile face aux normes publiques de la prévention des risques professionnels. Le cas d’une action collective territoriale »Revue française des Affaires Sociales n° 2, 161-184.

Kornig Cathel, Verdier Eric, 2012, « Le garagiste, le restaurateur et la directive : les petites entreprises face à l’obligation d’évaluer les risques professionnels », in Courtet C. et Gollac M. (dir.) Risques du travail, la santé négociée, Coll. Recherches, La Découverte, Paris, 281-298.

Verdier Eric, 2010, « Petites entreprises et jeunes salariés de la réparation automobile : le rôle de la formation initiale dans la prévention des risques »Formation Emploi n° 111, 85-99.

Verdier Eric, 2010, Expérience professionnelle et gestion de la sécurité au travail Actes du séminaire Âges et Travail (mai 2008), Rapport  de recherche n° 58, Centre d’études de l’emploi, Noisy, 41-57.

Verdier Eric, 2011. « L’action collective territoriale face aux risques du travail : quelles ‘futurités communes’ ? »Interventions économiques, numéro spécial "Actualité de John Commons", n° 42, 2-19. 

Verdier Eric, 2011, « Prévention des risques du travail et territoires d’action : quelles compétences collectives ? » in Michun S. (ed.) Démographie et mutations économiques : les territoires en mouvement», coll. RELIEF 33, Echanges du Céreq, Marseille, 51-59, 2011.

Verdier Eric, 2012, « La gouvernance de la santé au travail : le dialogue social recadré par le paradigme épidémiologique ? » in Courtet C. et Gollac M. (dir.) Risques du travail, la santé négociée, Coll. Recherches, La Découverte, Paris, 103-122.

 

Blandine BARLET – Docteure – U. Paris-Dauphine – IRISSO (UMR 7170-1427)

La santé au travail en danger. Dépolitisation et gestionnarisation de la prévention des risques professionnels

À partir d’une enquête de terrain menée auprès des acteurs de la prévention, cette recherche analyse l’évolution du système de médecine du travail vers un système de santé au travail. La pluridisciplinarité, telle qu’elle est pensée et mise en place dans les services de santé au travail, est emblématique de cette transition. Elle se présente à la fois comme un aménagement original de rapports de pouvoir entre différents groupes, et comme un dispositif managérial qui floute les enjeux politiques de la mission de prévention. Les reconfigurations du personnel des services occasionnent des conflits entre les acteurs « historiques », les médecins du travail, et les acteurs nouvellement introduits. Des lignes de fracture s’expriment également au sein d’une même profession : les médecins du travail, en particulier, se positionnent différemment vis-à-vis d’une injonction à transformer leur manière de travailler et à s’impliquer dans de nouvelles collaborations. Ces tensions interrogent la place et le rôle de chacun, mais aussi et surtout la visée ultime du système de prévention. Or, les réformes successives ont pour point commun de se focaliser principalement sur les outils, la méthode, sur le « comment », plutôt que sur le « pourquoi » de la prévention. Les gains d’efficacité recherchés touchent finalement davantage à la sécurisation juridique des employeurs et à leur assistance dans leur responsabilité de gestion des risques qu’à la protection de la santé des salariés vis-à-vis des atteintes dues à leur travail.

Bibliographie indicative :

Barlet Blandine, 2015, De la médecine du travail à la santé au travail : les groupes professionnels à l’épreuve de la « pluridisciplinarité », thèse de doctorat, thèse de doctorat, Université Paris 10, Nanterre.

Blandine Barlet, 2017, « Enjeux de prestige et enjeux de genre en médecine du travail », La nouvelle revue du travail [Online], 10 | 2017, Online since 09 June 2017. URL: http://journals.openedition.org/nrt/3067; DOI: https://doi.org/10.4000/nrt.3067

Blandine Barlet, 2019, La santé au travail en danger - Dépolitisation et gestionnarisation de la prévention des risques professionnels, Toulouse : Octares.

Barlet Blandine, Malarmey Hélène, Memmi Sarah, 2019, Nouveau protocole et baisse de la participation des médecins : la collecte de données de l’enquête SUMER 2016-2017 à l’épreuve de l’organisation de la santé au travail. Références en santé au travail, INRS.

Barlet Blandine, Memmi Sarah, Sandret Nicolas, Rosankis Elodie, 2020, "L’enquête SUMER : une histoire liée à celle de la médecine du travai", Archives des maladies professionnelles et de l'environnement, vol.81-5, p. 735.

* * *

Ce séminaire se déroulera en visioconférence. Si vous souhaitez y assister, l’inscription est gratuite mais obligatoire. [INSCRIPTIONS CLÔTURÉÉS]